Itinéraire en 12 étapes le long de la côte méditerranéenne en véhicule électrique

Itinéraire en 12 étapes le long de la côte méditerranéenne en véhicule électrique

Avec l’arrivée de l’été, de nombreux vacanciers font le choix du road trip pour visiter plusieurs villes et villages, principalement sur la côte. Les utilisateurs de véhicule électrique souhaitent eux aussi prendre la route pour explorer le territoire, et l’une des destinations phare qui reviennent chaque année est le littoral méditerranéen espagnol. Toutefois, les infrastructures de recharge disponibles pour les utilisateurs peuvent souvent s’avérer précaires. Dans la plupart des cas, les conducteurs doivent donc procéder au préalable à une planification coûteuse de leur voyage. Dans le but de faciliter le voyage pour les utilisateurs de véhicule électrique, nous vous proposons un itinéraire sur la côte méditerranée espagnole, à partir de la frontière française jusqu’à Tarifa, le village le plus au sud de la péninsule ibérique.

 

Tous les emplacements de recharge que nous vous proposons ici sont équipés du modèle Raption 50 de Circontrol. Sa versatilité, sa fiabilité, sa praticité et sa large diffusion sur toute la côte méditerranéenne en font un modèle idéal pour les longs voyages. Ces modèles sont capables de recharger en moyenne environ 300 km d’autonomie en seulement 1 heure, avec trois types de connecteurs différents (CCS Combo 2, CHAdeMO en courant continu, et Type 2 en courant alternatif), ce qui leur permet de s’adapter à n’importe quel type de véhicule. De cette façon, vous n’aurez pas besoin de vous arrêter trop souvent ni trop longtemps. Enfin, grâce à l’association de la recharge en courant alternatif et en courant continu, il est possible de sélectionner une charge lente ou rapide en fonction de nos besoins, pour continuer notre voyage sans perdre de temps. Rappelons également que, sur le territoire espagnol, on trouve des bornes de recharge en courant alternatif dans beaucoup de chaînes de supermarchés bien réparties sur le territoire. Celles-ci nous permettront de recharger nos batteries gratuitement ou à faible coût pendant que nous faisons quelques courses.

 

Cela étant dit, il ne reste plus qu’à se détendre, démarrer le moteur et partir à l’aventure.

 

Étape 1, de La Jonquera à Blanes (150 km)

En arrivant en Espagne depuis la France, on trouve des bornes de recharge dans la première ville espagnole de notre parcours, Figueres. Le point de recharge situé au 146 avinguda de Salvador Dalí i Domènech est idéal pour visiter la ville tout en rechargeant nos batteries au maximum, de façon à commencer le voyage sans tracas. Une fois prêts, nous retournons à la voiture pour nous diriger vers la côte catalane. Nous vous recommandons de passer par les jolis villages de la Costa Brava, comme l’Escala, avec son port de pêche typique, ou Tossa de Mar et son magnifique château à ne pas manquer. Enfin, nous arrivons à la borne de recharge du 44 avinguda d’Europa à Blanes, où nous pourrons reprendre des forces jusqu’au lendemain. Au total, nous aurons parcouru environ 150 km.

 

Étape 2, de Blanes à Barcelone (80 km)

Nous reprenons la voiture et nous dirigeons vers Barcelone, la capitale catalane, en empruntant la route qui suit la côte du Maresme caractérisée par ses grandes plages et son immense littoral. Nous traversons quelques villes côtières emblématiques : Mataró, une ville pleine de vie qui dispose de l’un des ports de plaisance les plus importants de la côte méditerranéenne espagnole, ou encore Premià de Mar et sa splendide promenade maritime. Enfin, nous nous engouffrons dans le tumulte de la grande ville de Barcelone. Le dernier arrêt de cette journée se trouve en plein centre-ville, dans la calle Pla de Palau, où nous trouverons une autre borne Raption qui rechargera notre véhicule pendant que nous explorerons les rues du centre de Barcelone après avoir parcouru près de 80 km.

 

Raption_Barcelona
Un Raption 50 installé à Barcelone

 

Étape 3, de Barcelone à Salou (120 km)

Notre prochaine étape a lieu sur la magnifique route de la Costa del Garraf et de la Costa Dorada, jalonnée d’un nombre incalculable de villes côtières touristiques. Nous vous proposons de vous arrêter dans certaines d’entre elles, notamment l’emblématique Sitges, une ville riche en culture et haute en couleur, ou encore Torredembarra, réputée pour ses grandes plages paisibles, sans oublier la ville romaine de Tarragone. Après avoir parcouru environ 120 km, notre périple s’achève à Salou, connue pour son tourisme florissant. La borne de recharge située au 11 carrer de Victòria dels Àngels nous permet de recharger notre véhicule sereinement et facilement.

 

Étape 4, de Salou à Benicarló (130 km)

Quittons à présent le littoral catalan pour traverser la Communauté valencienne, sans oublier de passer par l’incontournable zone humide du Delta de l’Èbre. Nous traversons des villages pittoresques comme Almettla de Mar, réputé pour ses criques et son histoire liée à la pêche, ou encore Sant Carles de la Ràpita, commune touristique emblématique du Delta de l’Èbre à ne manquer sous aucun prétexte. Nous passons ensuite la frontière de la communauté autonome pour rejoindre Benicarló. Notre borne de recharge nous attend au numéro 511 du Polígono Industrial Collet, dans une aire de service bien équipée. Nous avons alors parcouru un peu plus de 130 km.

 

Étape 5, de Benicarló à Sagunto (150 km)

Après une nuit de repos à Benicarló, nous reprenons la route qui suit la Costa del Azahar en nous arrêtant dans différents villages pleins de charme et d’intérêt. On découvrira notamment la célèbre ville de Peñíscola dont le château a fait l’emblème de l’Espagne médiévale, et Benicássim, la destination festive et musicale par excellence. Enfin, nous arrivons à Sagunto, une ville clé de l’histoire romaine et carthaginoise de ces terres. Au 47 calle Advocat Fausto Caruana, juste à côté du Pavelló Polideportiu Internúcleos, nous retrouverons une station-service équipée d’une borne de recharge. Nous aurons alors parcouru environ 150 km.

 

mapa_ruta_costa_mditerranea
Carte de notre parcours à travers la côte méditerranéenne espagnole

 

Étape 6, de Sagunto à Dénia (140 km)

Maintenant que nous avons bien avancé dans la Communauté valencienne, il nous est impossible de démarrer la journée autrement qu’en visitant la ville de Valence. Après avoir dépassé Puçol, connue pour sa plage, son architecture et ses zones humides, nous arrivons dans la capitale valencienne. Après l’avoir visitée, nous pourrons descendre vers le sud. En passant par les paysages idylliques de l’Albufera, où nous vous recommandons de vous arrêter tranquillement, nous traversons plusieurs villages pittoresques. Enfin, nous pourrons recharger notre véhicule au 8 calle Camí de la Bota, dans la belle ville de Dénia (réputée pour son port et son château) dans une nouvelle station-service. C’est là que nous nous reposerons après avoir parcouru environ 140 km le long des jolies côtes valenciennes.

 

Étape 7, de Dénia à Campello (110 km)

Laissons derrière nous l’étape précédente et la ville de Valence pour pénétrer dans la province d’Alicante et de la Costa Blanca, avec ses paysages charmants et ses criques cachées. À partir de Dénia, nous suivons la côte pour rejoindre la magnifique commune de Javea et son Cap de la Nao. Évidemment, nous faisons une étape à Benidorm, une destination très prisée des touristes de toute l’Espagne.  Notre étape d’aujourd’hui prend fin à Campello, dans une station-service au 115 calle Sant Ramon. Notre Raption du jour nous y attend pour recharger les batteries après avoir parcouru 110 km.

 

Étape 8, de Campello à San Javier (100 km)

À ce stade, nous nous trouvons aux portes de la communauté autonome de Murcie. Après avoir découvert l’histoire et les recoins magiques de la belle ville d’Alicante, nous descendons le long du littoral pour traverser des villages côtiers agréables comme Guardamar del Segura, riche d’un patrimoine archéologique important. Nous conseillons également de visiter les plages de Torrevieja, qui méritent qu’on s’y attarde, avant de retourner vers l’intérieur des terres pour terminer notre journée dans la région de Murcie, dans la station-service du 21 calle Mallorca, à San Javier. Là, nous pourrons recharger le véhicule après un trajet d’environ 100 km afin de pouvoir reprendre la route le lendemain avec un maximum d’autonomie.

 

Étape 9, de San Javier à Carboneras (190 km)

Nous quittons San Javier avec les batteries bien chargées et dépassons les plages de Bahía Bella, sur la célèbre Mar Menor, juste avant de descendre en direction de la ville historique et animée de Carthagène. Après l’avoir visitée, nous traversons la Sierra de la Muela par l’intérieur et nous arrêtons dans la commune très touristique de Puerto de Mazarrón avant de rejoindre l’autoroute jusqu’à la sortie Águilas. Là, nous retrouvons la route côtière pour traverser une série de villages emblématiques de l’Andalousie. Nous recommandons vivement de faire un arrêt dans le mythique village de Mojácar, réputé pour ses maisons blanches et son architecture. Nous continuons à descendre jusqu’à arriver enfin à Carboneras. Nous nous trouvons alors déjà aux portes du très photogénique Cabo de Gata. Tout près de la mairie et du château de San Adrés (qu’il est fortement recommandé de visiter), nous retrouvons notre fidèle Raption sur la voie publique, au 8 calle Pozo Nuevo. Cet arrêt nous permettra de recharger notre véhicule après avoir parcouru non moins de 190 km, et de reprendre la route sans encombre le lendemain.

Raption50_Andalucia
Un Raption dans une borne de recharge en Andalousie

 

Étape 10, de Carboneras à El Ejido (160 km)

Nous commençons notre parcours par Cabo de Gata en descendant par les routes secondaires et en visitant les sites emblématiques du désert de la province d’Almería. Une visite des ports de La Isleta del Moro et de San José s’impose, où les paysages offrent des contrastes magnifiques entre le bleu de la mer, le blanc des maisons et le brun de la terre. Nous pourrons ensuite visiter la ville d’Almería et son Alcazaba, qui constituent une étape quasi obligatoire. De retour à la voiture, nous prenons la route vers l’ouest jusqu’à El Ejido où nous nous arrêterons au début de la calle Juan de la Cierva pour retrouver une station-service équipée d’un chargeur rapide pour recharger nos batteries. Nous aurons alors parcouru près de 160 km.

 

Étape 11, de El Ejido a Málaga (220 km)

C’est probablement au cours de cette étape que nos batteries seront le plus mises à l’épreuve. En effet, un long trajet de près de 220 km nous attend, et nous ne trouverons presque aucun chargeur sur notre chemin. Toutefois, il est toujours possible de trouver une borne de charge lente dans de nombreux supermarchés. Une fois bien préparés, nous nous dirigeons vers Málaga en empruntant tantôt l’autoroute, tantôt la route nationale, et en nous arrêtant pour visiter les villages pittoresques de la Costa Tropical et de la Costa del Sol. Nous pouvons notamment faire une escale à Motril pour visiter le célèbre Sanctuaire de la Virgen de la Cabeza et à Nerja pour découvrir ses criques magnifiques et sa promenade maritime. Enfin, nous arrivons à un établissement de restauration rapide au croisement de la calle Alcalde Jose Luís Estrada avec l’avenida de Valle-Inclán de Málaga, où il est possible de recharger nos batteries confortablement. La visite de la ville est incontournable et hautement recommandée pour terminer la journée en beauté après ce long périple.

 

Étape 12, de Málaga à Tarifa (160 km)

Le dernier jour de notre voyage électrique sur la côte méditerranéenne espagnole nous conduira jusqu’à la Costa de la Luz et ses villages situés le long de la mer d’Alboran occidentale et du détroit de Gibraltar. Nous prenons la voiture et sortons de Málaga en direction d’Algésiras, vers le sud. Il est impératif de s’arrêter à Mijas pour flâner dans ses rues blanchies à la chaux et visiter l’Ermitage de la Virgen de la Peña, et éventuellement faire un détour par la belle ville d’Estepona et ses plages. Nous nous dirigeons ensuite vers l’intérieur, avec un arrêt à Algésiras, l’un des ports les plus importants d’Espagne, et nous reprenons notre souffle avant de nous hâter vers les magnifiques plages de Tarifa, la destination préférée des surfeurs en tout genre. Nous y arrivons après une dernière journée de voyage au cours de laquelle nous aurons parcouru environ 160 km. Un endroit splendide pour clôturer notre périple de près de 1 500 km avec notre véhicule électrique et tout le confort d’une charge rapide, fiable et pratique.

Pour en savoir plus sur le Raption 50, vous pouvez vous rendre icí.

Derniers postes

Circontrol présente la eHome5 au salon Power2Drive la dernière évolution de sa gamme de bornes de recharge domestique

La nouvelle borne de recharge domestique offre la possibilité d’intégrer l’énergie photovoltaïque, une application pour gérer la session de recharge et une esthétique personnalisable, en conservant l’essence de l’eHome. Power2Drive sera l’occasion de découvrir en personne d’autres nouveautés telles que la nouvelle génération de bornes de recharge rapides et ultra-rapides de Raption ou la nouvelle […]

En savoir plus

Quelles sont les exigences de l’AFIR pour les stations de recharge ?

Découvrez pourquoi nos stations de recharge à haute puissance ont été conçues pour se conformer sans problème à cette réglementation Les changements réglementaires sont cruciaux alors que le secteur de la recharge des véhicules électriques (VE) se transforme rapidement. Un exemple est le Règlement sur l’Infrastructure pour Carburants Alternatifs (AFIR en anglais), qui est entré […]

En savoir plus

Introduire la recharge de VE aux stations-service

Les stations-service sont un arrêt courant pour les voitures et autres véhicules routiers. L’essor des véhicules électriques ne changera pas forcément cela. Cependant, pendant la transition, les pompes à essence et les bornes de recharge pour véhicules électriques peuvent coexister à ces endroits, car ils se transforment progressivement en hubs de recharge. De plus, les […]

En savoir plus