×

Parlez-nous de votre projet

Chez Circontrol, nous aidons les installateurs et les opérateurs à gérer les réseaux de

recharge de véhicules électriques ou hybrides.

Si vous souhaitez en savoir plus, remplissez le formulaire et nous vous contacterons immédiatement.



Circontrol utilisera les informations remplies dans ce formulaire pour vous contacter et vous envoyer des informations concernant son activité ainsi que des campagnes marketing. Vous pouvez changer d’avis à tout moment en nous contactant à l’adresse marketing@circontrol.com

Les exigences techniques des batteries et des bornes de recharge de véhicules électriques ne sont pas toujours les mêmes, et le manque d’informations à ce sujet peut donner lieu à des confusions lors de la recharge. Pour une grande partie de l’industrie de la mobilité électrique, plus la puissance est élevée, plus les problèmes sont nombreux. Cela est dû non seulement au fait que les chargeurs requièrent une haute technologie, mais également au fait que ces derniers doivent s’adapter aux batteries.

 

Cet enjeu concerne justement les chargeurs qui nécessitent une tension plus faible. Étant donné que le résultat de la puissance de recharge est déterminé à la fois par la tension et l’intensité utilisées, plus ces indicateurs sont élevés, plus la puissance qu’un chargeur pourra délivrer sera importante, et plus la vitesse de recharge sera élevée. Cependant, toutes les batteries ne fonctionnent pas avec la même tension électrique : si certains véhicules peuvent fonctionner sous 800 volts, permettant une charge très rapide, la majorité des véhicules sur le marché fonctionnent aux alentours de 400 volts. Cela implique que, pour correspondre à la puissance que peuvent recevoir les batteries, il est nécessaire d’augmenter l’intensité.

 

Ainsi, de nombreuses bornes de recharge vendues sur le marché, limitées à un courant de 250 ampères, peuvent atteindre une puissance de 150 kW avec des batteries de véhicules fonctionnant sur des tensions élevées. Mais la grande majorité de ces bornes rencontrent des problèmes lorsqu’elles fonctionnent avec des tensions de 400 volts, ce qui se traduit par une puissance de recharge inférieure à celle qui était promise. Alors, comment contourner ce problème ? Avec l’aide la technologie, de quelques connaissances et d’un peu de patience, bien sûr.

 

Plus de puissance sans refroidissement : les avantages du mode Boost

Pendant la phase de conception de la borne Raption 150 Compact, la société Circontrol s’est intéressée à ce problème et a mis au point le mode Boost pour augmenter l’intensité avec laquelle le chargeur fonctionne, sans dépasser les limites de température de sécurité ni recourir à un refroidissement liquide parfois très coûteux. Pour y parvenir, le fabricant a conçu son propre algorithme de contrôle associé à une solution logicielle qui régule la recharge en fonction de la température du connecteur, assurant un équilibre parfait entre ces paramètres, toujours dans le respect des marges de sécurité.

 

A Raption CCS plug connecting to a car

A Raption CCS plug connecting to a car

 

Grâce à cette solution, la borne Raption 150 Compact peut augmenter ou limiter l’ampérage en fonction de la tension requise pour chaque batterie et ainsi délivrer 150 kW lorsque le véhicule peut supporter cette puissance. Cela permet d’augmenter la fiabilité de la recharge et de faire en sorte que le temps de recharge soit toujours le plus court possible, facilitant ainsi la rotation des véhicules électriques dans les stations de recharge. Mais alors, comment fonctionne l’algorithme de contrôle à l’origine du mode Boost ?

 

Une sécurité maximale, sans concession sur la vitesse

L’algorithme de contrôle de Circontrol permet de limiter la puissance dès que nécessaire. Il commence par recueillir les informations à partir d’une jauge thermique située dans le connecteur lui-même, et, si la température est élevée, il limite la charge pour garantir un fonctionnement optimal en permanence. Ainsi, chaque fois que la température du connecteur dépasse les 85 °C au cours du processus de recharge, l’algorithme de contrôle envoie l’ordre de réduire l’intensité pour qu’elle corresponde aux limites de température de sécurité pour le véhicule.

 

Cette régulation automatique est rendue possible grâce au système d’équilibrage de l’énergie délivrée par les deux blocs d’alimentation de la borne Raption 150 Compact. Lorsque l’intensité augmente et que l’algorithme de contrôle se met en route, les modules de 25 kW qui composent les blocs réduisent automatiquement la puissance délivrée pour s’adapter aux besoins du véhicule en question et continuer à respecter les limites de sécurité. Grâce à ce dispositif, le Raption 150 Compact de Circontrol parvient à s’adapter à tous les types de batteries dont sont équipés les véhicules électriques actuels et futurs.

 

Avec le mode Boost, Circontrol assure une recharge stable et sécurisée de 150 kW, lorsque le véhicule électrique peut la prendre en charge, quelle que soit la tension de sa batterie, pour répondre aux besoins de l’utilisateur. Un véritable engagement en faveur de la mobilité électrique, qui, selon l’entreprise, est la seule façon de bâtir un futur électrique durable pour tous.

Share This
WEBINARIO: Impacto del Real Decreto 29/2021 y 184/2022 en el Parking (7 de junio)
This is default text for notification bar